logo

José Manuel Martínez, le directeur général d’Eiffage Energía, aborde la question des énergies renouvelables dans la revue Sector Ejecutivo

Le directeur général d’Eiffage Energía, José Manuel Martínez, signe un article d’opinion publié dans le numéro de septembre 2016 de la revue spécialisée en économie et entreprise Sector Ejecutivo.

eiffage-energia-jose-manuel-martinez-opinion-sector-ejecutivo

En s’appuyant sur les accords passés lors du dernier sommet de Paris en décembre 2015, pendant lequel a clairement été exprimée la nécessité de parvenir à des alliances internationales pour lutter contre le changement climatique qui menace notre planète, Monsieur Martínez évoque les énergies renouvelables comme une clé de développement.

En effet, le directeur général d’Eiffage Energía croit fermement que la solution face à la pandémie écologique que nous vivons passe par l’utilisation de ressources énergétiques plus durables, un domaine dans lequel la filiale espagnole du cinquième groupe européen de construction et de concessions Eiffage travaille inlassablement depuis des années.

Comme il le souligne dans son article, des entreprises comme Eiffage Energía, qui consacrent depuis longtemps leurs efforts à mener à bien des projets autour des énergies renouvelables en Espagne et à l’étranger, sont la clé pour atteindre les objectifs de l’agenda international d’ici à 2020.

Confiante dans le succès des énergies vertes, l’entreprise prend très au sérieux cet engagement avec l’environnement. De cette manière, et même si son activité est également centrée sur d’autres secteurs tels que les infrastructures électriques, la maintenance, les installations, l’ouvrage civil et la construction, ses projets liés aux énergies renouvelables prennent chaque jour davantage de force en Espagne comme à l’étranger.

L’activité autour des énergies renouvelables se traduit par 50 centrales photovoltaïques et 80 parcs éoliens dans le monde entier. Un des projets les plus importants est la centrale solaire photovoltaïque de Quilapilún au Chili, destinée sans aucun doute à être l’une des plus grandes centrales d’Amérique Latine.

Enfin, comme le souligne Mr Martínez dans son article, il est essentiel que notre gouvernement mette tout en œuvre pour atteindre les objectifs marqués par l’UE à l’horizon 2020 et qu’il redouble d’efforts dans ce sens.

Vous pouvez lire l’article complet dans Sector Ejecutivo.

Leave a reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.