logo

L’Espagne pourrait faire de l’énergie solaire son « pétrole » particulier

Selon Jorge Morales de Labra, vice-président de la Fondation Renovables, « l’Espagne, et en particulier l’Andalousie, est la région d’Europe continentale bénéficiant du plus grand rayonnement solaire ». Cette réalité pourrait convertir l’énergie solaire dans le pétrole de l’Espagne.

Aujourd’hui, presque toute l’énergie que consomme l’Espagne est importée, ce qui contribue à ce que notre pays demeure dans une grande dépendance énergétique, surtout par rapport au pétrole. Il y a quelques années, l’Espagne était le principal pays développeur d’énergie solaire de la planète, aujourd’hui notre pays occupe une des dernières places, ce qui est surprenant compte tenu du fait que l’Europe demeure le continent qui produit le plus d’énergie solaire. Des pays ayant un climat beaucoup moins avantageux comme le Royaume-Uni ou l’Allemagne, produisent plus d’énergie photovoltaïque que l’Espagne.

Il faut également signaler le prix du Kilowatt/heure : en Espagne, on peut payer jusqu’à 30 centimes/KWh, alors que dans des pays comme le Chili ou le Mexique, le KWh coûte moins de 5 centimes d’euros. Dubaï développe même des projets où le KWh est aux alentours de 3 centimes.

Selon le vice-président de la Fondation Renovables, cela est dû en grande partie au fait que nous utilisons une technologie obsolète. En effet, Mr Morales de Labra affirme que l‘énergie solaire dans notre pays est sans pareil car « c’est une énergie compétitive, qui n’a pas besoin d’aides et qui est la plus propre et accessible ».

Chez Eiffage Energía, nous misons véritablement sur les énergies renouvelables. Nous sommes devenus une des compagnies de référence dans la construction d’installations photovoltaïques, non seulement en Espagne mais aussi au plan international.

Nous sommes spécialisés dans les modalités de BOS et EPC, ainsi que dans les projets 360º. Nos compétences vont de la conception de l’installation à son optimisation, au génie civil et à la fourniture de tout le matériel nécessaire.

Au fil des années, Eiffage Energía a étendu sa présence au niveau international. Le développement des projets internationaux a démarré en 2008 avec la construction de la Centrale solaire d’Amareleja au Portugal. Actuellement, nous avons plusieurs installations hors d’Espagne, notamment 19 centrales photovoltaïques au Royaume-Uni et des projets en Amérique Latine, parmi lesquels se trouve la centrale solaire de Quilapilún. Ceci fait de notre équipe technique un groupe doté d’une très grande expérience permettant de garantir la qualité et le succès de tous nos projets.

Source : El Economista.

Leave a reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.