logo

Inauguration de Quilapilún, la Centrale Solaire à grande échelle construite par EIFFAGE ENERGÍA au Chili

Les ministres chiliens de l’Énergie, Andrés Rebolledo, et de l’Environnement, Marcelo Mena, ont inauguré la Centrale Solaire Quilapilún au Chili, dans un acte auquel a également assisté le directeur d’Eiffage Energía Chili, Javier García Cruzado. Ce projet clé en main, qui place cette centrale solaire comme l’une des œuvres de référence en Amérique latine, s’achève ainsi.

L’usine solaire photovoltaïque, situé dans la commune de Colina, dans la région métropolitaine du Chili, occupe une superficie de 250 hectares. Quilapilún, le premier parc solaire à grande échelle, est déjà opérationnel pour générer l’énergie suffisante et fournir près de 110 000 foyers. Eiffage Energía Chili s’est chargé de l’exécution de toute son infrastructure civile, y compris des mouvements de terre, des routes, des campements sur site et de l’accès aux usines. Elle a également réalisé les travaux de montage mécanique et d’installation électrique, ainsi que les essais et la mise en marche de l’installation.Elle  usines.  sur site et l’ routes, compris e 250 hectares.  gestion tocoles p normes originales, mais aussi en ce qui concern

La construction de l’Usine Photovoltaïque Quilapilún (110 MW) est l’une des plus grandes en Amérique Latine. Elle possède 350 000 panneaux solaires installés qui génèrent 243 GWH d’énergie par an et qui évitera également l’émission annuelle de 125 000 tonnes de dioxyde de carbone dans l’atmosphère, ce qui équivaut au retrait de 22 000 automobiles des rues de Santiago.

Le lieu choisi pour la signature de l’Accord Climatique de Paris

Au mois d’avril passé, Michelle Bachelet, présidente de la République du Chili, s’est rendue sur les travaux de la centrale. Là-bas, sur les fondations de l’installation, elle en a profité pour signer l’accord du document qui promulgue l’Accord Climatique de Paris. Une signature qui cherche à réduire les emissions de  qui cherche . lgue l’trale.  Sur les fondations de l’émissions de CO2 de 30% pour 2030 et à encourager les énergies renouvelables non conventionnelles.

L’usine solaire s’ajoute aux autres grands projets qu’Eiffage Energía possède au Chili. Les 4500 structures de suiveur implantées, les 2000 kms de câbles tendus et une équipe composée de plus de 30 ingénieurs et techniciens ont rendu possible le plus grand parc solaire de la région métropolitaine du Chili et, qui en plus des 600 ouvriers sur terrain, placent le parc solaire Quilapilún sur la carte des énergies renouvelables.

L’installation photovoltaïque, particulièrement proche de Santiago, est connectée au SIC (Système d’Interconnexion Central) pour que la zone centrale du pays puisse disposer d’une énergie propre. Tout un succès dans le développement d’énergies renouvelables en Amérique Latine.

La présence d’Eiffage Energía sur les cinq continents contribue à renforcer la présence de la société au niveau mondial. En ce qui concerne plus précisément le Chili, la Centrale Solaire Quilapilún s’ajoute au parc photovoltaïque d’Huatacondo, au Parc Photovoltaïque Javiera ou au Parc Éolien de Punta Palmeras, entre autres. Ils ont chacun rendu possible l’expansion internationale d’Eiffage Energía dans le domaine des énergies renouvelables.

Les médias qui font l’écho de la nouvelle sont :

Pv Magazine Latam

Agencia EFE

Nueva Minería

Leave a reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.